Vous avez un ou plusieurs animaux de compagnie chez vous. Pour leur bien-être, vous devez les nourrir correctement, les entretenir et les emmener régulièrement chez le vétérinaire. Cependant, les dépenses liées à l’alimentation et aux différents soins et entretiens peuvent être exorbitantes. Heureusement qu’il existe des solutions pour réduire un peu la facture des frais du vétérinaire et de certains soins. Il est désormais possible de souscrire une assurance pour animaux. Elle fonctionne de la même façon que votre mutuelle santé. Mais quels sont les remboursements qu’elle prend en charge ? Quelles sont les exclusions ?

Que couvre l’assurance pour animaux ?

La couverture pour une assurance animale varie d’un assureur à un autre. Elle dépend aussi du contrat souscrit. Les contrats basiques prévoient toujours le remboursement des frais chirurgicaux. Cela permet de rétablir la santé de votre animal.

Mais pour chaque assureur, il existe des principales garanties de remboursement, à savoir :

  • les honoraires du vétérinaire : consultations, visite,
  • les médicaments prescrits ;
  • les frais des radios, d’analyses et du laboratoire ;
  • les frais hospitaliers : intervention, honoraire, hospitalisation, examens, … ;
  • les transports en ambulance animalière ;
  • le détartrage ;
  • les frais de stérilisation.

A part cela, il y a des couvertures optionnelles qui peuvent s’ajouter à ces garanties, comme :

  • les frais de crémation ;
  • l’aide à la recherche en cas de disparition de votre animal de compagnie ;
  • la prise en charge de l’animal dans un chenil si vous êtes hospitalisé.

Ainsi, en souscrivant à une assurance animale, votre compagnon peut bénéficier de ces différentes couvertures. Mais avant d’y souscrire, veillez à vous renseigner sur les garanties et surtout les exclusions.

une solution d’assurance pour animaux

Quelles sont les exclusions d’une mutuelle santé animale ?

Pour éviter les mauvaises surprises, il est fortement conseillé de savoir les exclusions d’une assurance pour animaux avant de souscrire. Elles sont variées selon l’animal et la formule que vous avez choisie. Mais la plupart des assureurs ne prennent pas en charge les soins engagés par les maladies génétiques.

Selon l’animal, les principales exclusions de garantie pour les chiens sont : la maladie de carré, la rage, la leptospirose, et la parvovirose. A cela s’ajoutent les frais de visite « chien mordeur », les frais d’alimentation thérapeutique, l’atteinte de cartilage de l’épaule. Pour les chats, les exclusions de garantie courante de leur mutuelle sont : la maladie de typhus, le coryza du chat, et la calicivirose. La leucose féline et la rage font partie aussi des exclusions.

A part cela, l’âge de l’animal peut être également une exclusion. Votre animal doit être plus de trois mois et de moins de 7 ou 8 ans. La majorité des assureurs n’accepte pas d’assurer un animal trop âgé, elle impose une limite à 10 ans. Mais la race de l’animal peut constituer aussi des exclusions. C’est le cas par exemple pour le bouledogue français. Il est très sujet aux maladies cardio-vasculaires.

Sachez également que chaque contrat comporte un plafond de remboursement annuel. Il est compris entre 1000 et 2000 euros selon l’assureur. Au cas où les dépenses dépasseraient ce plafond, ce dernier arrêtera de vous rembourser.