Il est impossible de prévoir avec exactitude le moment où vous allez tomber malade et être hospitalisé. Aussi, pour mieux s’y préparer, notamment pour le remboursement des frais d’hospitalisation, il faut prévoir une mutuelle santé. Cependant, il existe certaines conditions pour bénéficier d’un remboursement total des frais, d’où l’intervention d’une assurance hospitalisation. Celle-ci vous permet d’obtenir une prise en charge complète en cas d’hospitalisation.

Souscrire à une assurance hospitalisation : dans quel but ?

En général, votre assurance maladie ne couvre pas la totalité de vos frais d’hospitalisation sous certaines conditions. En effet, dans bon nombre de cas, la Sécurité sociale n’assure que près de 3/4 de vos frais d’hospitalisation. Souvent, les frais remboursés partiellement ou sans remboursement concernent :

  • Ceux des dépassements honoraires ;
  • Ceux liés aux soins préopératoires ou encore postopératoires ;
  • La perte de salaire engendrée par l’arrêt de votre travail ;
  • La prise d’une chambre individuelle ou particulière et les frais liés au confort ;
  • La garde de vos enfants.

Pourtant, ces frais peuvent être très onéreux. En effet, en fonction de l’opération ou des soins effectués, ils peuvent atteindre des milliers d’euros. De ce fait, une assurance hospitalisation vous aide à prendre en charge ces frais d’hospitalisation. En général, cette mutuelle procède à une indemnisation plus élevée par rapport à un complémentaire de santé de base.

indemnités d’hospitalisation

Quelles sont les garanties proposées dans une assurance hospitalisation ?

Cette mutuelle, prise seule, vous permet de profiter de plusieurs garanties afin de vous aider financièrement durant votre hospitalisation :

  • Elle couvre le reste des frais d’hospitalisation à votre charge, aussi appelé le « ticket modérateur » ;
  • Elle couvre les frais en cas d’assistance comme le recours à une aide-ménagère. Il en est de même pour les frais liés à la garde des enfants durant l’hospitalisation ;
  • Elle offre des indemnités d’hospitalisation durant vos séjours dans une clinique ou dans un hôpital ;
  • Elle assure les différentes options de confort, y compris la prise d’une chambre particulière ;
  • Elle indemnise les frais complémentaires liés à vos analyses ou aux auxiliaires médicaux.

Cependant, elle ne remplace pas une assurance maladie. Seule, elle ne permet pas le remboursement de vos frais dentaires ou optiques. Elle n’assure pas non plus les consultations médicales habituelles ou les frais liés à la médecine douce. De ce fait, vous pouvez la souscrire en complément avec votre mutuelle santé.

Comment bénéficier des indemnités hospitalisations ?

En cas d’arrêt de travail suite à une maladie, il est possible de percevoir des indemnités d’hospitalisation. Pour pouvoir en bénéficier, il faut suivre quelques procédures et transmettre certains documents comme :

  • Un bulletin d’hospitalisation qui sert de justification pour votre arrêt de travail. Il doit être transmis, dans les 48 heures suivant votre admission, à votre employeur et votre caisse d’Assurance Maladie. Cela peut être fait par un de vos proches ou par les services hospitaliers, dans le cas échéant ;
  • En cas de délais d’hospitalisation prolongés, il est nécessaire de mettre à jour votre situation au niveau de la caisse d’Assurance Maladie. Pour cela, il suffit de lui transmettre un nouveau bulletin d’hospitalisation tous les 15 jours ;
  • Lors de votre sortie, il suffit d’envoyer votre bon de sortie à cet organisme dédié.
Catégories : Actualité

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Instagram