En tant que travailleur indépendant, vous ne pouvez pas profiter d’un contrat collectif en matière de santé au sein d’une entreprise. Vous devrez donc souscrire une mutuelle pour travailleur indépendant adaptée pour pouvoir profiter d’une protection équivalente à celle des salariés. Cependant, pour répondre à vos besoins, mais aussi pour réduire vos tarifs, vous devrez bien choisir votre mutuelle TNS. Voici donc quelques points à vérifier avant de souscrire une mutuelle pour travailleur indépendant.

Il faut également noter qu’une mutuelle pour travailleur indépendant vous permet également de bénéficier d’un avantage fiscal, grâce à la loi dite « Madeline ». En effet, les cotisations seront déduites de votre bénéfice imposable.

3 points à savoir avant de souscrire une mutuelle pour travailleur indépendant

Déterminer vos besoins les plus importants

Pour une protection plus avancée, il est normal de prendre en compte le niveau de garantie proposé par votre mutuelle. Le choix du niveau de garantie ne devra pas être pris à la légère. Vous devrez en amont définir vos besoins. Portez-vous des lunettes ? Avez-vous des problèmes dentaires ? Avez-vous besoin d’appareil auditif pour améliorer votre audition ? Autant de questions à poser pour bien déterminer les garanties dont vous avez réellement besoin. Ensuite, vous avez la possibilité de négocier la mutuelle idéale pour vous, en tant que travailleur indépendant. Cela vous permet également d’alléger les dépenses et vous permet de rembourser les dépenses en santé non remboursées par l’Assurance maladie.

Selon vos besoins, vous pouvez également bénéficier du remboursement des dépassements d’honoraires, particulièrement en cas d’hospitalisation.

Mutuelle pour travailleur indépendant

Quid de votre conjoint dans votre mutuelle pour travailleur indépendant ?

Au sein de votre activité, votre conjoint(e) vous aide de manière régulière sans percevoir de salaire ? Dans ce cas, son statut peut être considéré comme conjoint collaborateur. Il ou elle devra donc être couvert (e) par une couverture santé.

Vous pouvez alors intégrer votre conjoint dans votre mutuelle. Autrement dit, vous pouvez parrainer votre conjoint au sein de votre mutuelle TNS. Toutefois, si vous estimez que les garanties sont insuffisantes pour couvrir vos dépenses en santé, vous pouvez vous orienter vers un contrat familial. D’un autre côté, votre conjoint peut souscrire un contrat individuel.

Pensez à la prévoyance

En tant que travailleur indépendant, votre entreprise ne pourra pas fonctionner sans vous. En effet, vos revenus dépendent entièrement de vous et de vos efforts. Ainsi, en cas d’arrêt de travail prolongé, en cas d’accident ou d’hospitalisation, votre entreprise et votre famille seront les plus impactées. C’est pour cette raison que de nombreux travailleurs indépendants persistent de travailler au dépit de leur santé ou de leur aptitude à travailler. Il est ainsi primordial de se pencher sur une mutuelle prévoyance. Cela vous permet d’être couvert, même en cas d’arrêt de travail. Cette mutuelle vous permet en effet de bénéficier d’une rente d’invalidité si vous ne pouvez pas exercer votre activité en raison de votre état de santé. Elle vous permet également de garantir le versement d’un capital en cas de perte totale et irréversible d’autonomie.

Catégories : Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram